26 septembre 2020
Votre « médecin » naturopathe parle-t-il de vous sur Internet? – Journaux naturopathiques

Votre « médecin » naturopathe parle-t-il de vous sur Internet? – Journaux naturopathiques

Naturopathic Chat Yahoo

Je n’allais pas écrire sur la récente fuite du forum « Naturopathic Chat ». Mais alors, en dînant ce soir, j’ai eu une pensée sombre: et si mon hypothétique naturopathe (ou vrai médecin) parlait de moi, de mes antécédents médicaux, de ma famille et d’autres informations personnellement identifiables dans un forum Web avec un lectorat de 3300 membres ? Et si ce prétendu lieu privé avait un espion connu, quelqu’un qui se cachait, lisait et partageait ces messages avec d’autres sur Internet?

Si vous êtes un patient naturopathe, la probabilité que votre naturopathe parle de vous en ligne est élevée. Vous risquez d’être victime d’une violation de la HIPAA.

Les patients de vrais médecins, c’est-à-dire les médecins, n’ont pas à s’inquiéter autant, voire pas du tout, de ce type de violation régulière de la vie privée, car discuter en ligne de patients est considéré comme hautement contraire à l’éthique et découragé avec véhémence par toute profession médicale légitime. Pour les naturopathes, cependant, qui ont peu de sens de ce qui est éthique, et encore moins légal, les forums en ligne sont des endroits où ils s’engagent dans des combats de transgression et d’ineptie.


Un bref historique: le comportement en ligne des naturopathes

Quelques sites en ligne existent exclusivement pour les naturopathes agréés. J’étais membre de trois groupes Internet: deux sur Facebook (le plus grand ici) et un sur Yahoo! groupes appelés Naturopathic Chat, ou « NatChat » pour faire court. Tous les trois exigent une preuve d’être un naturopathe diplômé de l’un des programmes accrédités CNME pour pouvoir adhérer. L’adhésion nécessite de montrer une combinaison d’un numéro de licence d’État, de la date d’obtention du diplôme et du nom de la matière Alma. Ces groupes servent de lieux de «refuge» pour partager des perles cliniques (sens, connaissances sur les traitements acquis par l’expérience) et poser des questions sur n’importe quoi liés à la médecine naturopathique.

Lorsque j’ai décidé de quitter le métier de naturopathe, je me suis retiré de ces groupes. Personne ne m’a demandé de partir, car je n’avais pas encore lancé publiquement mon blog ou mes vues nouvelles et améliorées sur l’éducation et la pratique de la naturopathie. Aucun de mes anciens amis et collègues ne savait que je comptais créer un blog. (C’était une décision plutôt spontanée.) Je me suis retiré de ces groupes par courtoisie professionnelle. Je n’ai pris aucune information avec moi quand je suis parti. Je n’ai même jamais pensé à le faire. À l’époque, je savais que de telles informations seraient tentantes de les utiliser contre la profession de naturopathe dans des efforts politiques (comme demander la remise d’un prêt), et j’ai choisi de ne pas me tenter. Je me souviens avoir pensé que j’avais assez de carburant pour le feu.

Le truc, c’est qu’il y a un « espion » dans NatChat Yahoo! groupe. J’en ai pris conscience fin 2014, lorsque j’ai lu un article de David Gorski sur ScienceBasedMedicine.org où il a discuté d’informations qui avaient été divulguées sur Reddit. (C’était environ six mois avant de commencer ce blog.) Après avoir lu le post de Gorski, j’ai immédiatement pensé que je serais bientôt accusé d’être l’espion. Effectivement, je suis le suspect numéro un.

Je m’en fous tellement. C’est plutôt idiot. Encore plus idiots, ils m’accusent d’être employé par ScienceBasedMedicine.org parce que j’y ai écrit des articles d’invités. Désolé NDs, ScienceBasedMedicine.org est juste un blog populaire géré par un groupe de professionnels accueillants et accomplis, que je suis heureux de considérer mes partisans dans la défense d’une meilleure médecine par la science. Ces allégations fragiles démontrent l’incapacité d’exercer même le raisonnement déductif le plus élémentaire. La chronologie des fuites et le fait que je me retire volontairement de NatChat et des groupes Facebook ne justifient tout simplement pas de m’inculper.

Cela dit, ce qui me dérange le plus dans les fuites NatChat, c’est que les naturopathes font preuve d’un mépris absolu pour préserver l’anonymat des patients. Maintenant que je sais comment les autres professionnels de la santé se comportent, les naturopathes semblent entièrement en violation des lois sur la protection de la vie privée. Les naturopathes de ce forum en ligne savent, à coup sûr, que quelqu’un partage leurs messages. Et pourtant, ils continuent de poser des questions avec des détails inappropriés qui peuvent conduire à compromettre l’identité des personnes dont ils ont la garde.

Prenez par exemple Daniel Smith, ND de Medford, Oregon. Il écrit dans NatChat:

Une femme de 46 ans se présente à la clinique avec fatigue, épuisement surrénalien et hypothyroïdie. Nous avons beaucoup travaillé pour soutenir sa digestion, son système immunitaire et ses glandes surrénales. Ceux-ci sont désormais bien pris en charge. Elle est très satisfaite du changement. Elle a été la plus aidée avec des suppléments surrénaliens, et ceux-ci avec Thornes thyrocsin l’ont aidée à faire des progrès. Elle est maintenant capable de travailler à son travail triple A à stress élevé sans épuisement total. Elle est toujours «anéantie» à 21 heures, mais du moins plus à 16 heures.

Il fournit ensuite tous ses résultats de laboratoire, les résultats d’imagerie, une histoire familiale et personnelle détaillée, et la liste actuelle des médicaments.

Sans surprise, les premières recommandations de traitement données par ses collègues NatChatters comprennent un régime sans gluten, un «régime sanguin» et des tests d’allergie alimentaire IgG. Parce qu’en cas de doute, tout bon ND doit recommander des régimes douteux et espérer le meilleur, non? Sans oublier, il pense qu’elle a une fatigue surrénalienne, qui est une fausse maladie communément diagnostiquée par les MN pour vendre inlassablement de faux suppléments nutritionnels. S’il y a une grâce salvatrice au sujet des fuites NatChat, cela montre au monde à quel point la formation médicale naturopathique est vraiment déficiente.

Généralement, un degré élevé d’incompétence

Je suis souvent accusé d’avoir jeté le bébé avec l’eau du bain parce que j’ai prétendument pris quelques mauvaises expériences et mal décrit toute la communauté ND. Soi-disant, il existe de «bons» naturopathes.

Pourtant, je crois que j’ai sous-estimé le niveau d’incompétence des «médecins» naturopathes. Voici un zinger. Emily Longwill, ND de Ventura, Californie demande au groupe NatChat:

J’ai un patient qui, selon moi, est atteint de leucémie. Je n’ai jamais fait ce diagnostic auparavant et je cherche des conseils. Ce patient n’est pas assuré et n’est pas intéressé à voir un médecin à moins que cela ne soit absolument nécessaire.

QUELLE? Cela me met tellement en colère! Je ne peux même pas faire preuve de tact ici. WTF, Emily? Vous êtes inquiet et vous ne savez pas quoi faire!? Besoin de conseils!? Est la suspicion de cancer ne pas considéré comme «absolument nécessaire» pour faire référence!?

Après «Dr.» Longwill rapporte qu’elle avait déjà traité le patient par chélation pour le plomb, le mercure ou le thallium, poursuit-elle:

J’envisage de commander une cytométrie en flux / immunophénotypage plutôt que d’aller directement à une biopsie de moelle osseuse. Des suggestions d’autres tests ou choses à exclure?

La réponse est «bienvenue à ne pas être un vrai médecin, Emily».

Heureusement, Mona Morstein, ND (la modératrice de NatChat) a repris cette irresponsabilité:

J’appellerais un hémotologue [sic] pour discussion de cas et renvoi éventuel. Je ne sais pas pourquoi les NDs estiment devoir [sic] tout avec les patients, en particulier lorsque la situation est nouvelle pour eux, et ne pas chercher des discussions utiles avec des spécialistes en médecine dans ce domaine.

Mais Mona, pourquoi est-ce un cas pour un possible référence? Bien essayé.

Outre l’incompétence évidente, j’ai choisi cette fuite notamment pour une autre raison. Je viens du comté de Ventura, en Californie. J’ai des amis et de la famille là-bas, dont certains pourraient envisager de consulter un naturopathe pour des conseils médicaux, autant que cela me donne envie de grincer des dents. Ceci est un avertissement sérieux, potentiellement vital pour mes proches à la maison (et n’importe qui, n’importe où): ne jamais voir un naturopathe. Surtout une nommée Emily Longwill.

Trop de partage, pas assez d’attention

Il m’a été signalé qu’aucun autre groupe professionnel – médecins, psychologues, nutritionnistes, etc. – ne gère des forums de discussion secrets sur les réseaux sociaux qui encouragent la discussion de leurs patients. C’est pour une bonne raison. C’est une atteinte à la vie privée et c’est contraire à l’éthique. Honte aux naturopathes pour avoir mis en danger la vie privée de leurs patients.

Maintenant, tragiquement, ces informations sont publiques, disponibles sur pastebin pour que tous puissent les voir car les ND configurent un lieu non sécurisé qui a permis la fuite en premier lieu.

Si vous êtes un patient naturopathe, soyez averti, votre naturopathe a probablement parlé de vous sur Internet. Peut-être qu’elle a même discuté de certains des aspects les plus intimes de votre corps, comme Melanie Whittaker, ND de Stanwood, Washington qui a obtenu son ND de Bastyr en 1992:

J’ai récemment fait un test de routine sur un nouveau patient. Il y avait une quantité vraiment excessive de mucus / exsudat que je pensais provenir du col de l’utérus. Cultivée et vérifiée pour toutes les maladies et elle est revenue à une flore vaginale normale. La patiente est maintenant à risque élevé pour le VPH – elle dit que personne ne lui a dit cela auparavant. Elle reçoit des Paps chaque année en général et elle est dans la cinquantaine.

Le patient a seulement remarqué parfois une odeur différente. La décharge n’avait pas d’odeur. Je pense qu’avec autant de décharge, elle pourrait facilement avoir une odeur parfois.

Je ne sais pas quoi faire pour réduire cette décharge et je pense vraiment que cela doit se produire.

Le patient ne semble pas gêné par ce «symptôme». Seule Mélanie, qui n’a visiblement pas fait assez de papules pour comprendre la variation possible de la quantité de mucus vaginal. Elle a donc décidé d’en parler sur Internet. On ne sait pas non plus pourquoi Melanie a décidé que son patient était maintenant considérée à haut risque pour le VPH, au grand désarroi de sa patiente. Ceci est encore une autre démonstration de la façon dont les naturopathes sont mal formés, ce qui les rend incapables d’effectuer des procédures de soins primaires courantes. C’est honteux.

Chers médecins, ne soyez pas une marionnette naturopathe

Les naturopathes utilisent souvent des médecins pour commander des laboratoires ou rédiger des ordonnances pour leurs patients. Cela doit cesser. Cela se produit fréquemment et c’est dangereux. En fait, juste aujourd’hui, le Royal Australian College of General Practitioners a conseillé aux médecins de refuser aux patients les demandes de tests inutiles suggérées par leurs naturopathes. (Désolé, le lien est derrière un mur payant, mais le cache Google le propose toujours.) Je ne pourrais être plus d’accord avec l’avertissement RACGP.

Les médecins doivent savoir qu’ils peuvent jouer directement entre les mains de pseudo-médecins sous-formés, qui ne savent même pas quoi faire des informations commandées en leur nom. C’est une perte de temps et d’argent et, dans certains cas, peut-être de pratiquer la médecine sans licence. C’est ainsi que les naturopathes peuvent contourner les actes de pratique médicale qui visent à empêcher les personnes sous-qualifiées de nuire.

Chers vrais médecins, veuillez cesser d’aider les naturopathes à enfreindre les règles et à contribuer à l’augmentation des coûts des soins de santé et à une plus grande atteinte aux patients.

Voici un excellent exemple de la pure malversation d’un tel naturopathe. Mychael Seubert, ND, de l’État non autorisé de New York, a expliqué à quel point il est facile d’obtenir des médecins pour l’aider à éviter le problème de ne pas être réellement autorisé à pratiquer la médecine dans son État:

Ceci est ma première publication pour obtenir de l’aide sur un cas et apprécier et vous aider à fournir. J’ai eu un cas compliqué vendredi et c’est une longue publication. Je suis dans un état sans licence (NY), mais j’ai un MD qui fonctionnera à peu près tous les laboratoires que je recommande dans ce cas.

Seubert continue pour 1200 autres mots, détaillant tout ce que vous pourriez vraiment vouloir savoir sur son patient. Il commence avec

Un homme de race blanche de 52 ans (grec) a présenté un CC de maladie rénale chronique (polykystose rénale de stade 4) et ses principaux symptômes dont il souffre sont la fatigue, de légers pincements dans le bas du dos et la dysfonction érectile / faible testostérone. La dysfonction rénale a été découverte pour la première fois il y a environ 8 à 9 ans. Il déclare qu’il a également été diagnostiqué avec un trouble bipolaire depuis 1979.

Quelqu’un devrait signaler cette secousse au conseil médical de l’État de New York.

Aider les autres à enfreindre la loi

Outre la violation flagrante de la vie privée des patients, il y a une autre chose terrible à propos de ce forum Internet. Les naturopathes semblent l’utiliser pour s’entraider à enfreindre la loi, et pas seulement pour contourner les aspects techniques des licences d’État.

En ce qui concerne Iscador, un «traitement» bien-aimé du cancer naturopathique dérivé du gui aux herbes, Kristen McElveen, ND, a déclaré dans un article de NatChat:

Ça me manque vraiment [Iscador] maintenant que nous ne pouvons pas l’obtenir (légalement) ici aux États-Unis. J’ai eu une excellente réponse avec un patient atteint de mélanome de stade IIIb qui est toujours indemne de cancer après 3 ans, avec seulement 1 an d’Iscador avant que la FDA arrête son expédition aux États-Unis. Il n’a fait aucun autre traitement conventionnel autre que sa chirurgie initiale de la lésion et des 4 ganglions lymphatiques, si difficile de dire s’ils ont tout compris ou s’il s’agissait d’un combo. Pourtant, j’ai adoré l’utiliser.

Pas légal? Aucun problème? Hana Roberts, ND demande,

Où les gens l’obtiennent-ils maintenant que c’est illégal aux États-Unis? Je voudrais commencer à l’utiliser.

Oui. Vous avez bien lu. Elle demande comment obtenir un médicament illégal à utiliser dans sa pratique.

McElveen répond,

On m’a dit d’appeler une pharmacie canadienne et de me les faire envoyer officieusement, ou de trouver un ND disposé à me l’envoyer.

Heureusement, McElveen a une toute petite boussole morale et déclare qu’elle n’est pas à l’aise avec ce processus. Mais nous savons très bien que d’autres naturopathes semblent n’avoir aucun scrupule moral à importer des médicaments contre le cancer non-FDA et à les administrer à des patients atteints de cancer en phase terminale.

NDs, vous êtes votre propre taupe

Chers naturopathes, je ne suis pas votre taupe. Mais franchement, je m’en fiche si vous continuez à me soupçonner. Pendant que vous vous inquiétez pour moi, vos patients souffriront toujours car vous insistez sur le fait que vous êtes capable de faire des choses qui ne sont tout simplement pas possibles étant donné votre formation et votre croyance en la philosophie ridicule qu’est la médecine naturopathique. La vérité sur les naturopathes commence à couler.

Tant que les naturopathes continueront de partager des informations dans les forums en ligne, il y aura des espions et des fuites. Les ND ont déjà montré au public qu’il ne fallait pas leur faire confiance ni compter sur eux pour agir en tant que médecins légitimes. À l’exception d’une petite proportion de patients purs et durs qui ne choisiront rien d’autre que la médecine alternative et, malheureusement, un certain nombre de législatures qui achètent facilement des points de discussion naturopathiques qu’ils «traitent la cause première de la maladie», les naturopathes sont en voie de se discréditer. Les fuites de naturopathie renforcent parfaitement le fait que les MN ne sont pas médicalement qualifiés et sont seulement prêts à causer plus de mal que de bien.

Mon travail est devenu un peu plus facile. Merci!

Crédit d’image: anw; l’image a été recadrée, certains droits réservés.