7 août 2020
Ces aliments contiennent des produits chimiques causant de l’anxiété et devraient être évités à tout prix

Ces aliments contiennent des produits chimiques causant de l’anxiété et devraient être évités à tout prix

Aliments pour l’anxiété

L’anxiété est l’une des maladies mentales les plus courantes en Amérique, affectant 18% de la population (soit 40 millions d’adultes de 18 ans et plus). Heureusement, le traitement des troubles anxieux est courant. Beaucoup de gens qui souffrent d’anxiété parlent à un thérapeute, prennent des médicaments ou même essaient des activités apaisantes comme le yoga et la méditation.

Mais la science montre également un lien entre les aliments que nous mangeons – plus précisément les types de nutriments et à quelle fréquence nous les consommons – et notre santé mentale. Qui savait jusqu’où un voyage au frigo pouvait vraiment aller?

Ici, nous décomposons les meilleurs aliments pour aider à garder le stress à distance, ainsi que les aliments qui peuvent ajouter une anxiété inutile.

Mangez loin mal à l’aise avec ces aliments!

Myrtilles
Ce fruit peut sembler minuscule mais a un énorme coup de poing. Les antioxydants et la vitamine C, dont les bleuets sont pleins, sont connus pour réduire l’anxiété. Une portion d’une tasse contient 24 pour cent de l’apport quotidien recommandé en vitamine C. Les myrtilles sont particulièrement riches en flavonoïdes antioxydants appelés anthocyanes, qui donnent aux myrtilles leur couleur. Ajoutez-les à vos flocons d’avoine ou céréales du matin, ou grignotez-les à tout moment de la journée.

Amandes
Les amandes sont riches en sélénium minéral, qui a été lié à la réduction du stress. La situation s’améliore également: les amandes contiennent des vitamines B et du magnésium, qui aident à produire de la sérotonine, un produit chimique clé connu pour réguler l’humeur et soulager l’anxiété. Tenez-vous-en à une poignée copieuse (environ 23 amandes) pour une collation saine pour le cœur et réduisant le stress. Vous pouvez également étaler le beurre d’amandes sur du pain grillé ou ajouter des amandes hachées à une salade.

Flocons d’avoine
Les glucides complexes possèdent également une grande puissance de sérotonine et la farine d’avoine est une source parfaite de ces glucides sains. N’oubliez pas de sauter le gruau instantané, qui a ajouté du sucre. De plus, les flocons d’avoine à l’ancienne sont plus épais et fournissent plus de fibres. Vous resterez rassasié plus longtemps et ces effets apaisants peuvent rester dans le corps pendant une période prolongée.

Asperges
Personne ne peut passer sur un délicieux côté d’asperges grillées garni d’un peu de parmesan. Et peut-être pour une bonne raison: les asperges sont remplies d’acide folique. Des études suggèrent qu’il existe un lien entre la dépression et de faibles niveaux d’acide folique, alors assurez-vous de pénétrer dans vos légumes verts. Les asperges sont également excellentes en omelettes, ou cuites à la vapeur et associées à votre trempette préférée.

Avocats
Comme pour l’acide folique, le manque de vitamine B12 peut être une autre cause d’anxiété et de dépression. La solution est délicieuse: les avocats sont riches en cette vitamine et peuvent facilement être ajoutés à presque tous les repas. Dégustez un toast à l’avocat pour le petit-déjeuner, jetez un avocat dans un smoothie, ajoutez-en un à une salade ou allez-y à fond lors de la prochaine fête mexicaine. N’oubliez pas que les avocats sont également riches en matières grasses (même s’ils sont sains), alors respectez une portion – environ 1/5e du fruit.

dinde
Le tryptophane, un acide aminé, peut vous rendre somnolent, mais il aide également à combattre le stress. Voici comment: il aide à introduire certains neurotransmetteurs dans tout le corps, comme la sérotonine, ce qui contribue à améliorer l’humeur. Mis à part un copieux sandwich à la poitrine de dinde, d’autres aliments tels que les épinards et les blancs d’œufs contiennent également de bons niveaux de tryptophane. Quelqu’un veut un sandwich à la dinde, aux œufs et aux épinards pour le petit déjeuner?

Kéfir
Le kéfir est une boisson laitière fermentée, généralement à base de lait de vache ou de chèvre. Les scientifiques ont découvert qu’avoir un intestin malsain (alias des déséquilibres bactériens) peut changer la chimie du cerveau. Le kéfir est un excellent aliment pour favoriser la santé intestinale, car il est plein de probiotiques et d’autres nutriments essentiels. Essayez de le boire directement ou utilisez-le dans une vinaigrette, une trempette végétarienne ou même du kéfir.

Saumon
Apportez les rouleaux d’avocat au saumon. Les scientifiques ont récemment découvert un lien intéressant entre manger du saumon et réduire le stress. Consommer 2,5 grammes d’oméga-3 – ou manger 12 onces de saumon, une bonne portion – peut réduire l’anxiété de plus de 20%. Les oméga 3 sont des acides gras qui ont non seulement des capacités anti-stress, mais peuvent également réduire les triglycérides (mauvaises graisses) et aider à soulager les douleurs articulaires. Les oméga 3 se trouvent dans d’autres poissons, y compris les anchois, le maquereau et le thon. Pas un fan de poisson? Essayez plutôt des suppléments d’huile de poisson.

thé
Ah, une bonne tasse de thé chaud. Bien sûr, il est connu pour vous calmer, et maintenant il y a de la science pour le sauvegarder. L’acide aminé L-théanine qui se trouve dans le thé vert a un effet direct sur le cerveau et peut aider à abaisser un rythme cardiaque battant et à réduire la pression artérielle. Le thé à la camomille est une autre bonne option; certains de ses composés agissent de la même manière que les médicaments contre l’anxiété tels que le Valium. Essayez de boire une tasse avant de vous coucher le soir: cela pourrait aussi favoriser la relaxation et une bonne nuit de sommeil.

Curcuma (Curcumine)
La science a trouvé un lien entre cette épice jaune et la prévention des troubles anxieux. La curcumine stimule un acide spécifique dans le cerveau qui est lié à la réduction de l’anxiété et au renforcement du cerveau. Certains disent qu’il pourrait même être plus puissant que certains médicaments utilisés pour traiter la dépression. Il est courant dans de nombreuses cuisines indiennes, mais vous pouvez l’ajouter aux œufs brouillés, aux légumes grillés, au riz ou même au thé.

Chocolat noir
Nous ne pouvons certainement pas sauter de dessert. Les antioxydants anti-stress présents dans les bleuets se trouvent également dans le cacao. Une étude de recherche a demandé aux participants de manger du chocolat noir pendant deux semaines et a découvert des réductions de certaines hormones de stress dans le cerveau. N’oubliez pas une saine modération de la consommation de chocolat. Un carré ou deux d’une barre de chocolat satisfait les niveaux de douceur et de stress.

Évitez ces groupes d’aliments pour éloigner l’anxiété

Comme vous le savez, la nourriture est une chose puissante et peut affecter nos humeurs de plusieurs façons. Si vous êtes vulnérable au stress, évitez ces habitudes alimentaires pour vous sentir plus équilibré et calme.

Caféine
Rien ne vaut cette première tasse de café du matin. Pourtant, il est possible d’avoir trop d’une bonne chose. La raison? La caféine est un stimulant, c’est pourquoi certains d’entre nous se sentent nerveux après cette troisième tasse. En fait, des études suggèrent que trop de caféine peut augmenter l’anxiété, car la caféine stimule la réponse du corps à la «lutte ou la fuite». Les amateurs de café n’ont pas besoin de s’inquiéter: ces symptômes surviennent généralement lorsque les gens consomment plus de 500 milligrammes de caféine, ce qui équivaut à quatre tasses ou plus de café.

Sucre
Bien que le sucre ne provoque pas d’anxiété, il peut déstabiliser l’activité cérébrale, ce qui peut alors aggraver les symptômes d’anxiété et même déclencher des crises d’anxiété. Vous n’êtes pas encore prêt à déposer ces M&M? Les scientifiques ont également découvert un lien entre le sucre et la dépression. Bien que couper complètement le sucre de votre alimentation soit assez délicat, l’American Heart Association recommande un maximum de neuf cuillères à café de sucre par jour, selon le sexe.

De l’alcool
Se sentir stressé? Un verre de vin en trop peut ne pas faire l’affaire pour lisser votre esprit. L’alcool modifie les niveaux de sérotonine dans le cerveau. La sérotonine est un produit chimique de bien-être, mais trop d’alcool peut abaisser ses niveaux. Cela signifie que vous pouvez vous sentir plus anxieux une fois que les effets à court terme de l’alcool se sont calmés. Il est préférable de s’en tenir à un verre de vin ou de bière la nuit pour rester calme et en bonne santé.

Les aliments transformés
Dites sayonara aux hot-dogs et au maïs sucré. Des études montrent un lien entre réduire trop d’aliments transformés et une augmentation des niveaux d’anxiété. Une autre étude a montré un lien entre un régime composé d’aliments transformés et gras et la dépression. De plus, l’édulcorant hautement raffiné à haute teneur en fructose est également présent dans la plupart des aliments transformés, et nous savons tous comment le sucre peut affecter le niveau de stress.

Sel
Manger des aliments avec trop de sel augmente la pression artérielle, ce qui oblige le cœur à pomper plus fort. Et lorsque cela se produit, le corps libère l’adrénaline, l’hormone du stress, ce qui ouvre la voie à des sentiments anxieux. Évitez l’excès de sel en ajoutant différents assaisonnements comme le piment de la Jamaïque, le basilic et la poudre d’oignon aux aliments, évitez les aliments transformés et réduisez au minimum les aliments naturellement salés (comme le fromage et les olives).

Adoptez un mode de vie alimentaire sain pour gérer l’anxiété à long terme

Bien que l’ajout de bleuets à votre gruau du matin puisse certainement aider à détendre l’esprit, ce n’est pas une solution unique pour vaincre l’anxiété. Plutôt que de vous concentrer sur des solutions nutritionnelles rapides, gérez le stress et l’anxiété à long terme avec les conseils de style de vie suivants:

Ne sautez pas le petit déjeuner
Souhaiter qu’il était déjà l’heure du déjeuner à 11 heures peut être… stressant. Assurez-vous de prendre un petit déjeuner copieux qui comprend des protéines afin que vous puissiez contrôler la glycémie et vous sentir rassasié plus longtemps. Les œufs, le gruau ou le yogourt grec sont d’excellentes sources de protéines et fournissent l’énergie dont vous avez besoin pour commencer la journée le moins stressant possible.

Restez hydraté
Même un peu de déshydratation peut affecter négativement le cerveau et provoquer un malaise. Assurez-vous de boire huit verres de H20 par jour et de siroter de l’eau au premier réveil. Pimentez les choses en ajoutant du jus de citron frais ou des tranches de fruits.

Méfiez-vous des sensibilités et allergies alimentaires
Se sentir icky, ballonné ou pire – gravement malade – à cause des sensibilités alimentaires n’est jamais une expérience amusante. Avoir de mauvaises réactions à la nourriture peut certainement atténuer votre humeur, alors assurez-vous de faire attention à ce que vous ressentez après avoir mangé et parlez-en à votre médecin si vous pensez qu’un aliment particulier vous affecte. Les allergies alimentaires les plus courantes qui déclenchent le système immunitaire pour affecter de nombreux organes du corps comprennent les arachides, les crustacés, le blé et le lait. Les sensibilités alimentaires (qui sont moins graves et permettent à la plupart des gens de manger encore de petites quantités de certains aliments) comprennent le lactose et le gluten.

Mangez des repas équilibrés
À la fin de la journée, une alimentation saine et équilibrée est la clé du bien-être physique et mental.