26 octobre 2020
Infections de l’oreille: les bases que vous devez savoir

Infections de l’oreille: les bases que vous devez savoir

L’infection de l’oreille moyenne, ou otite moyenne, est l’une des affections infantiles les plus courantes, affectant jusqu’à 90% des enfants au moins une fois avant l’âge de 10 ans.1 Dans la plupart des cas, les otites disparaissent facilement d’elles-mêmes et ont peu de conséquences à long terme.

Mais chez certains enfants, les infections deviennent chroniques, ce qui peut décrire une otite qui ne guérit pas ou des otites récurrentes en peu de temps. Cela peut entraîner une perte auditive temporaire, ce qui présente également un risque pour le développement de la parole.

C’est cette dernière préoccupation qui incite souvent les médecins à recommander des tubes d’oreille pour l’enfant, mais les recherches concernant son efficacité suggèrent que les avantages à long terme de cette chirurgie peuvent être négligeables, voire inexistants.

Parce qu’il y a tellement de confusion en médecine conventionnelle sur la meilleure façon de traiter les infections de l’oreille, je voulais souligner ce que certaines des recherches les plus récentes suggèrent que cela fonctionne le mieux … ainsi que proposer des traitements naturels éprouvés. Mais d’abord, un peu de contexte sur les différents types d’infections de l’oreille et leurs complications potentielles.

Infections de l’oreille: les bases que vous devez d’abord connaître

Si votre enfant a des douleurs, des rougeurs ou du pus à l’oreille, ainsi que de la fièvre, ce sont des signes d’infection aiguë de l’oreille, qui peuvent être causés par des bactéries ou des virus. Dans certainsDans certains cas, les antibiotiques peuvent être utiles pour traiter ces infections, mais pas toujours (plus d’informations à ce sujet sous peu).

Un deuxième type d’infection de l’oreille est appelé otite moyenne avec épanchement (OME), et c’est ce type qui incite souvent à recommander les tubes de l’oreille. Contrairement aux otites aiguës, l’otite moyenne avec épanchement ne provoque généralement aucune douleur; son principal symptôme est l’accumulation de liquide dans l’oreille moyenne.

L’OMO est souvent causée par des infections virales des voies respiratoires supérieures, comme le rhume. Tout comme votre enfant a le nez qui coule, l’oreille moyenne peut se remplir de liquide, mais elle ne peut pas s’écouler facilement comme elle le fait par le nez. Le liquide peut s’infecter et peut rester dans l’oreille moyenne pendant un mois ou plus, entraînant des problèmes d’audition.

Bien que l’OME disparaisse généralement d’elle-même, des inquiétudes ont été exprimées quant au fait que la perte auditive temporaire qu’elle provoque pourrait présenter un risque pour la parole émergente des jeunes enfants, entraînant des retards de développement.

C’est pourquoi les médecins peuvent recommander une intervention chirurgicale pour mettre des tubes dans les oreilles de votre enfant afin d’évacuer le liquide. De nouvelles recherches suggèrent cependant que cela peut avoir peu d’impact sur le discours à long terme, soulevant des doutes sur ses avantages.

Aucune preuve que les tubes auditifs améliorent l’audition à plus long terme

Dans une revue de 41 études, les chercheurs ont constaté que la mise en place de tubes auditifs (connue cliniquement sous le nom de myringotomie) réduisait le temps avec l’OME et améliorait l’audition à court terme.2 Cependant, cela ne s’est pas traduit par un avantage à long terme, car avec le temps, aucune différence n’a été constatée sur le plan du développement chez les enfants qui ont subi l’intervention chirurgicale ou qui ont été surveillés avec une attente vigilante. Selon les auteurs:

«Les tubes et l’attente vigilante ne différaient pas dans les résultats linguistiques, cognitifs ou académiques.»

En plus de ne trouver aucune preuve de bénéfice à long terme, les auteurs ont noté que les effets secondaires étaient fréquents, notamment l’écoulement ou le drainage de l’oreille et la calcification des tissus de l’oreille moyenne (appelée tympanosclérose). Ironiquement, la tympanosclérose peut entraîner une perte auditive.

L’étude a également examiné l’adénoïdectomie, qui est une procédure souvent effectuée en même temps que le placement du tube auditif pour éliminer les végétations adénoïdes (les végétations adénoïdes agrandies ont été associées à des otites chroniques). Ils ont noté que la procédure comportait également un risque de préjudice, y compris un risque accru d’hémorragie post-chirurgicale.

Les infections de l’oreille sont la raison la plus courante de l’utilisation d’antibiotiques chez les enfants

… Mais ils ne devraient certainement pas l’être. L’American Academy of Pediatrics (AAP) et l’American Academy of Family Physicians recommandent depuis 2004 aux médecins de suspendre la prescription d’antibiotiques pour les otites, du moins au début.

Mais même si le nombre de certains types de cas d’infection de l’oreille a diminué ces dernières années, le nombre d’antibiotiques prescrits est resté constant. L’AAP recommande aux médecins de donner aux parents la possibilité de laisser leurs enfants combattre l’infection de leur propre chef pendant 48 à 72 heures, en ne commençant des antibiotiques que si les symptômes ne s’améliorent pas.

En effet, de nombreuses infections de l’oreille sont causées par des virus contre lesquels les antibiotiques sont inutiles. Et même les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis notent que:3

«Les otites s’améliorent souvent sans traitement antibiotique… La prise d’antibiotiques lorsqu’ils ne sont pas nécessaires peut être nocive et entraîner des effets secondaires indésirables comme la diarrhée, des éruptions cutanées, des nausées et des maux d’estomac. Des effets secondaires plus graves peuvent rarement survenir; ceux-ci incluent des réactions allergiques potentiellement mortelles, une toxicité rénale et des réactions cutanées sévères.

Chaque fois que vous ou votre enfant prenez un antibiotique, les bactéries qui vivent normalement dans votre corps (sur la peau, dans l’intestin, dans la bouche et le nez, etc.) sont plus susceptibles de devenir résistantes aux antibiotiques. »

Des recherches menées il y a près de 20 ans ont montré que l’utilisation systématique d’antibiotiques pour les otites produit non seulement peu d’avantages mais contribue également à la propagation de bactéries résistantes aux médicaments.4 Donc, si votre enfant a une infection de l’oreille, l’attente vigilante est une stratégie solide à essayer avant de demander une prescription à votre médecin. La majorité des enfants iront mieux en 48-72 heures sans antibiotiques nécessaires. Si votre enfant ne s’améliore pas ou s’aggrave après 72 heures, des antibiotiques peuvent être nécessaires dans certains cas graves.

Aux États-Unis, les infections des oreilles coûtent près de 3 milliards de dollars par an

Les infections de l’oreille sont la maladie la plus courante chez les enfants d’âge préscolaire et les jeunes enfants aux États-Unis, et sa prévalence pure a augmenté les coûts énormes pour le système de santé américain. Une nouvelle étude réalisée par des chercheurs de l’UCLA et de Harvard a révélé que les enfants atteints d’infections de l’oreille reçoivent deux visites médicales supplémentaires, 0,2 visite d’urgence et 1,6 ordonnance de plus que les enfants sans.

Cela représentait un supplément de 314 $ par enfant par an (parmi les personnes affectées) et environ 17 $ pour les médicaments. Au total, cela a entraîné un coût annuel de 2,88 milliards de dollars pour les otites aux États-Unis.5 Cette étude s’est penchée spécifiquement sur l’otite moyenne aiguë, et il ne semble pas qu’elle ait pris en compte les chirurgies du tube auditif. Si cela devait être inclus, les coûts seraient encore plus élevés.

Peut-on prévenir les infections de l’oreille?

Les otites sont souvent évitables et les allergies alimentaires sont l’une des principales causes modifiables, surtout si votre enfant a une infection chronique. De nombreux enfants trouveront un soulagement en:

  • Suivre le plan nutritionnel et couper les céréales et les sucres (y compris les sodas et les jus de fruits).
  • Éviter le lait pasteurisé. La consommation de produits laitiers, en particulier de produits laitiers pasteurisés, est la cause de nombreux enfants.
  • Évitez les sucres et les jus de fruits, qui altéreront la réponse immunitaire de votre enfant et le rendront plus sensible à ces types d’infections.
  • Si votre enfant consomme des produits à base de blé, vous pourriez envisager de les éliminer s’ils ont eu des infections récurrentes, car l’intolérance subclinique au gluten peut être un facteur contribuant à ce problème. Le blé et le gluten sont particulièrement problématiques pour la plupart des enfants et les éliminer plusieurs fois guérit miraculeusement le problème.

De plus, l’allaitement maternel pendant au moins six mois a été associé à une diminution des otites chez les nourrissons et les bébés. L’exposition à la fumée de cigarette secondaire augmente également le risque d’infections de l’oreille chez les enfants, alors assurez-vous que vos enfants sont tenus à l’écart de la fumée de cigarette. De plus, si vous allaitez votre bébé au biberon, faites-le uniquement en position verticale. L’allaitement au biberon en position couchée est associé à un risque accru d’infections de l’oreille.

Options naturelles pour le traitement des infections de l’oreille

Les options naturelles suivantes fonctionnent remarquablement bien dans le traitement des otites aiguës:

  • Faire des gouttes d’oreille à l’ail. Les gouttes auriculaires qui contiennent des extraits d’ail peuvent aider à réduire la douleur des infections de l’oreille moyenne chez les enfants. Vous pouvez faire le vôtre à la maison en écrasant une gousse d’ail cru FRAIS et en le dissolvant dans de l’huile d’olive. Mettez quelques gouttes d’huile dans le conduit auditif, tant que le tympan n’est pas perforé.
  • Utilisez du lait maternel pour les gouttes auriculaires. Si vous avez accès au lait maternel, mettez quelques gouttes de lait maternel dans le conduit auditif toutes les quelques heures. Cela fonctionne généralement pour éliminer l’infection dans les 24 à 48 heures et est beaucoup plus sûr, moins cher et une meilleure solution que de mettre votre enfant sous antibiotiques.
  • Use gouttes d’oreille d’huile de noix de coco. L’huile de coco a des propriétés antimicrobiennes et antivirales. Placez quelques gouttes d’huile de noix de coco dans chaque conduit auditif. Si l’huile de coco s’est solidifiée, vous pouvez facilement la liquéfier en plaçant une petite quantité dans un verre à liqueur ou un autre petit récipient et en la plaçant dans une tasse d’eau chaude.
  • Envisagez la chiropratique. De nombreux chiropraticiens, mais pas tous, sont formés aux ajustements qui peuvent réellement ouvrir la trompe d’Eustache et lui permettre de se vider correctement. Cela soulage l’accumulation de pression et la douleur et permet aux conditions qui provoquent la dissipation de l’infection. Assez semblable à l’assèchement d’un marécage et l’épidémie de moustiques disparaît.
  • Appliquer un cataplasme d’oignon. L’application de chaleur derrière l’oreille peut être utilisée pour mobiliser la chaîne lymphatique post-auriculaire et le système vasculaire et pour éloigner la congestion de la zone enflammée de l’oreille moyenne. Pour ce faire, chauffez la moitié d’un oignon dans un four grille-pain pendant quelques minutes, jusqu’à ce qu’il soit chaud mais pas intolérablement chaud. Vous pouvez le tester en l’appliquant à votre oreille ou à votre avant-bras intérieur pendant plusieurs secondes. Ensuite, enveloppez l’oignon dans une étamine ou un torchon mince et appliquez le plus grand côté (le côté coupé, pour une surface maximale) sur la zone juste derrière l’oreille.