3 août 2020
Votre thyroïde vous fatigue-t-elle peu importe combien de sommeil vous obtenez?

Votre thyroïde vous fatigue-t-elle peu importe combien de sommeil vous obtenez?

Êtes-vous constamment fatigué, peu importe combien de sommeil vous dormez?

Vous manquez d’énergie, de motivation… vous sentez peut-être même déprimé?

Selon l’American Thyroid Association (ATA), plus de 12% de la population américaine développera une affection thyroïdienne au cours de sa vie.

  • On estime que 20 millions d’Américains souffrent d’une forme de maladie thyroïdienne.
  • Jusqu’à 60% des personnes atteintes d’une maladie thyroïdienne ne connaissent pas leur état.
  • Les femmes sont cinq à huit fois plus susceptibles que les hommes d’avoir des problèmes de thyroïde.
  • Une femme sur huit développera un trouble thyroïdien au cours de sa vie.
  • La plupart des cancers de la thyroïde répondent au traitement, bien qu’un petit pourcentage puisse être très agressif.
  • Les causes des problèmes thyroïdiens sont largement inconnues.
  • Une maladie thyroïdienne non diagnostiquée peut mettre les patients à risque de certaines maladies graves, telles que les maladies cardiovasculaires, l’ostéoporose et l’infertilité.
  • Les femmes enceintes atteintes d’hypothyroïdie non diagnostiquée ou mal traitée ont un risque accru de fausse couche, d’accouchement prématuré et de graves problèmes de développement chez leurs enfants.
  • La plupart des maladies thyroïdiennes sont des affections à vie qui peuvent être gérées avec des soins médicaux.

Dans cette semaine Stratégie du samedi, J’ai interviewé mon ami et acupuncteur, Jim Chialtas, L.Ac. de Laurel Acupuncture Clinic of Functional Medicine.

Il avait beaucoup d’informations à partager avec vous!

Thyroid-Gland-1024x683

La thyroïde est une glande endocrine qui produit et dirige diverses hormones dans le corps. La santé de la thyroïde est primordiale pour le bien-être général, jouant un rôle vital dans la croissance cellulaire, le métabolisme et les niveaux d’énergie. La thyroïde produit deux hormones principales principales appelées triiodothyronine (T3) et thyroxine (T4). Le T3 est la version la plus bioactive de l’hormone, tandis que le T4 est considéré comme la forme de stockage la moins active. Étonnamment, la thyroïde produit environ 20 fois plus de T4 que de T3.

Moins connu, le rôle secondaire de la thyroïde est la production de la calcitonine, une hormone régulatrice du calcium, qui régule et équilibre les niveaux de calcium dans le sang et les dépôts de calcium dans les os.

L’hormone stimulant la thyroïde (TSH) libérée par l’hypophyse aide à réguler la production hormonale et l’équilibre de la thyroïde, régulant la quantité des hormones T3 et T4 primaires qui sont fabriquées et libérées. Avant tout cela, la libération de TSH est d’abord stimulée par la zone du cerveau qui contrôle la fonction neuroendocrine et du système nerveux central. L’hypothalamus envoie ensuite sa propre hormone stimulatrice appelée hormone de libération de la thyrotropine (TRH).

Cette glande – et les hormones qu’elle sécrète – fonctionne pour faire beaucoup de choses, telles que:

  • Transport d’électrolyte
  • Synthèse des protéines cellulaires
  • Réglementer l’activité cardiaque et musculaire
  • Améliore le métabolisme et aide le corps à transformer les aliments en énergie
  • Réparer les os
  • Transformez le bêta-carotène en vitamine A
  • Réguler la croissance pendant l’enfance
  • Affecte les processus mentaux
  • Aide à la régulation de la libido d’une personne et des menstruations d’une femme

Les formes les plus courantes de maladie thyroïdienne sont:

  • Maladie de Graves (la forme auto-immune de l’hyperthyroïdie)
  • Hyperthyroïdie (thyroïde hyperactive)
  • Thyroïdite d’Hashimoto (la forme auto-immune de l’hypothyroïdie)
  • Hypothyroïdie (thyroïde sous-active)

Examinons-les un peu.

Est une maladie auto-immune, dans laquelle le système immunitaire a une réponse anormale qui provoque la glande thyroïde à produire une surabondance d’hormone thyroïdienne. Si elle n’est pas traitée, cette maladie peut entraîner une suractivité de la glande thyroïde, également appelée hyperthyroïdie.

>>> consultez ce billet de blog pour savoir quels aliments et herbes à incorporer

Est définie comme une glande thyroïde hyperactive qui produit une surabondance d’hormones T3 / T4.

Les symptômes de l’hyperthyroïdie comprennent:

  • goitre
  • Palpitations cardiaques
  • anxiété
  • transpiration excessive
  • la diarrhée
  • perte de poids
  • faiblesse musculaire

Les causes sont aussi diverses que ses symptômes, mais elles sont néanmoins importantes à comprendre. L’auto-immunité (attaque de soi) de la thyroïde conduit souvent à la maladie de Grave, un trouble qui se traduit par une thyroïde hyperactive. En outre, la formation de nodules et / ou la formation de goitre dans la thyroïde, conduisant à l’inhibition des boucles de rétroaction hormonales nécessaires, contribue à la production excessive d’hormones thyroïdiennes. Un apport excessif en iode alimentaire peut également augmenter le risque d’hyperthyroïdie.

Les approches conventionnelles de l’hyperthyroïdie comprennent les bêta-bloquants et les médicaments anti-thyroïdiens, l’iode radioactif et la chirurgie. Les approches naturelles sont nombreuses et se résument souvent à une seule chose: l’alimentation. L’élimination des aliments goitrogènes peut être utile, tout comme l’élimination du fluorure, du brome et du chlore de l’eau via un système de filtration de haute qualité.

Voici quelques exemples d’aliments goitrogènes:

  • brocoli
  • choufleur
  • chou frisé
  • Choux de Bruxelles
  • Feuilles de moutarde
  • Des radis
  • épinard
  • Fraises
  • Les pêches
  • Aliments à base de soja
  • Cacahuètes

La réduction du gluten alimentaire et de la caséine laitière peut également aider à protéger la glande thyroïde chez les personnes sensibles. L’iode naissant, l’orotate de lithium, les probiotiques, la vitamine D3, les acides gras oméga-3, la L-dopa (mucuna pruriens) et la L-tyrosine sont des suppléments utiles utiles qui peuvent être pris pour soutenir la santé thyroïdienne. Assurez-vous de dormir suffisamment pour recharger la thyroïde et évitez les produits chimiques synthétiques dans la mesure du possible. La méditation par respiration profonde et la relaxation générale peuvent également être utiles pour réduire le stress associé à la thyroïde.

Est une forme d’inflammation chronique qui peut endommager la thyroïde et inhiber sa capacité à produire des hormones. Environ 90% de l’hypothyroïdie (thyroïde sous-active) commence avec celle de Hashimoto.

Aux États-Unis, Hashimoto affecte 1 à 2% des habitants, la majorité étant des femmes. On pense que c’est le résultat de facteurs génétiques et environnementaux. Hashimoto apparaît souvent à l’âge adulte, avec des signes et des symptômes se développant progressivement au fil du temps.

Ce que beaucoup ne réalisent pas, c’est qu’il s’agit d’une maladie auto-immune, alors que le système immunitaire commence à s’attaquer. Dans le cas des «hashi», votre système immunitaire commence à attaquer spécifiquement votre thyroïde. Si elle n’est pas traitée, elle peut devenir une hypothyroïdie à part entière, ce qui peut poser de plus gros problèmes à long terme.

>>> consultez ce blog pour savoir quels aliments et herbes à incorporer et quels tests exécuter

Se produit avec une thyroïde sous-active, qui produit des quantités insuffisantes d’hormones thyroïdiennes T3 / T4.

Les symptômes de l’hypothyroïdie comprennent:

Les causes courantes incluent une anomalie congénitale (carence thyroïdienne depuis la naissance), une inflammation auto-immune de la thyroïde, telle que la thyroïdite de Hashimoto, une carence nutritionnelle en iode, une carence en hormone TSH via une anomalie de la glande pituitaire, une toxicité des métaux lourds et une dysbiose (déséquilibre entre les bonnes et les mauvaises bactéries) .

Le rôle de la carence en vitamines et des troubles thyroïdiens

Nous savons tous que nous devons manger les bons aliments afin d’obtenir toutes les vitamines, minéraux et nutriments nécessaires pour atteindre et maintenir une santé et un bien-être optimaux. Mais saviez-vous que…

Le manque de certaines vitamines et minéraux peut en fait entraîner une carence thyroïdienne et si vous souffrez d’une carence thyroïdienne, les vitamines que vous consommez ne sont pas absorbées et utilisées correctement.

Il est important que nous nous assurions tous d’obtenir des quantités adéquates de vitamines et de minéraux, soit en mangeant beaucoup d’aliments riches en nutriments contenant, soit en utilisant des suppléments de qualité en plus d’une alimentation saine.

Avouons-le, la plupart des gens de nos jours mènent une vie très occupée. Bien que manger sainement tout le temps puisse s’avérer difficile, en vous engageant dans une philosophie 80/20 (80% propre / 20% moins propre), vous vous installez pour un esprit, un corps (interne et externe) et un esprit plus sains. Votre humeur a le potentiel de changer littéralement avec des améliorations simples à votre assiette – allez comprendre! 🙂

Je le vois souvent – les gens sautent des repas pour perdre du poids sans se rendre compte que cela peut causer des problèmes à tout leur système endocrinien (hormones, thyroïde, glandes surrénales). Malheureusement, cela conduit aussi souvent à gain de poids parce que votre corps commence à stocker les graisses utiliser pour l’énergie et comme il ne sait pas quand il obtiendra sa prochaine «dose» d’aliments sains et nutritifs, il conserve tout ce qu’il peut pour vous permettre de continuer à vivre au quotidien.

Le manque de protéines dans un régime végétarien ou végétalien d’une personne déficiente en thyroïde peut également causer des problèmes. Cela ne veut pas dire que ces façons de manger sont mauvaises – pas du tout! Mais souvent, les gens ne mangent pas correctement végétariens ou végétaliens et à cause de cela, manquent de la bonne quantité de protéines pour subvenir aux besoins de la thyroïde et d’autres systèmes corporels.

La recherche de carences en vitamines et minéraux n’est pas courante en médecine occidentale, mais c’est un outil très simple pour déterminer vos besoins individuels. Vous pourriez être surpris de constater que vous manquez de quelques vitamines importantes!

Voici quelques carences courantes en vitamines (minéraux) [1]. Demandez des tests à un praticien en médecine fonctionnelle ou à un naturopathe qui comprend l’importance de les avoir en équilibre pour la santé globale et les fonctions corporelles optimales.

Toutes les vitamines B sont essentielles au bon fonctionnement de la thyroïde, mais chacune joue son propre rôle important dans le corps. Check-out ce post pour une description détaillée du rôle de chacune des 8 vitamines B – B1, B2, B3, B5, B6, B7, B9, B12.

Une note concernant les vitamines B: test de Gène MTHFR est une bonne idée, car on estime que plus de 50% de la population a au moins 1 des mutations génétiques présentes, ce qui rend l’absorption de certaines vitamines – y compris les B – presque impossible sans prendre la forme et la combinaison appropriées.

La thyroïde a besoin de cette vitamine vitale pour rester en bonne santé. Une carence à long terme fait que la glande thyroïde sécrète trop d’hormones. Les personnes ayant une thyroïde hyperactive ont souvent besoin de vitamine C supplémentaire, car celle-ci est en fait drainée des tissus de leur corps.

Avantages-de-Vit-C

Il a été constaté que lorsque les personnes ayant une thyroïde hyperactive prennent cette vitamine, elle neutralise l’excrétion rapide habituelle de calcium et l’ostéoporose peut être évitée. Une grande majorité de la population a tendance à être déficiente en cette vitamine, même dans les climats ensoleillés! La supplémentation est une excellente idée pour de nombreuses personnes et tester pour voir où sont vos niveaux est aussi simple qu’un flacon de sang de votre médecin généraliste.

Encore une fois, le manque de cette vitamine encourage la glande thyroïde à sécréter trop d’hormones, ainsi que trop peu de TSH par l’hypophyse.

Un apport plus élevé de cette vitamine est souvent nécessaire aux personnes ayant une thyroïde hyperactive pour contrer les grandes quantités de vitamine appauvries du système. Comme pour tout, consultez votre médecin car certains estiment que la supplémentation en vitamine E doit être évitée en cas d’auto-immunité.

Le calcium est le minéral le plus abondant dans le corps. Ce minéral aide également le corps à maintenir des vaisseaux sanguins sains, à réguler la pression artérielle et même à prévenir la résistance à l’insuline (ce qui pourrait conduire au diabète de type 2). La plupart des gens consomment trop peu de calcium.

Contrairement aux anciennes croyances, les produits laitiers ne sont pas nécessairement la meilleure source non plus. Les haricots blancs, les sardines, les figues sèches, le bok choy, la mélasse blackstrap, le chou frisé, les amandes, les oranges et les graines de sésame sont tous d’excellentes options NON LAITIÈRES.

On estime que 80% de la population est déficiente en ce minéral, qui est si important pour de nombreuses fonctions de votre corps, y compris le sommeil, le stress et vous l’aurez deviné, une fonction thyroïdienne optimale.

Il s’agit d’un composant crucial de l’enzyme qui convertit le T4 en T3 dans le corps. Sans cela, la T3 ne peut pas être produite dans les bonnes quantités et les organes fonctionneront comme s’ils étaient hypothyroïdiens (sous-actifs) même si les niveaux de test sanguin sont normaux.

La recherche a montré que l’hypothyroïdie et l’hyperthyroïdie entraînent une carence en zinc. Il joue également un rôle dans le fonctionnement du système immunitaire. De faibles niveaux de zinc ont été trouvés chez les personnes obèses. Le zinc est nécessaire pour convertir le T4 en T3, ce minéral est donc un must.

[1] Thyroid UK

Nous avons besoin des «bons gars» afin de fonctionner à notre performance maximale et d’alimenter notre système immunitaire pour le faire efficacement.

Bien que le diagnostic puisse être effrayant, vous avez le pouvoir d’inverser cette condition en soutenant vos systèmes immunitaire et endocrinien en utilisant la nourriture comme médicament, un état d’esprit positif et des mouvements, ce qui aide à réduire l’inflammation et à améliorer votre santé globale. N’oubliez pas que vous n’êtes pas votre diagnostic. Vos symptômes sont simplement la façon dont votre corps vous montre que vous êtes déséquilibré. Créer un équilibre de l’intérieur aide à conjurer la maladie et à vous ramener à un état sain d’homéostasie.

Article initialement publié sur FitLife.tv republié avec permission